Mali: le Conseil de sécurité de l'ONU se dit "inquiet"

La France a demandé cette réunion du Conseil. Konna représentait le dernier rempart entre les insurgés et Mopti, la principale ville de la région qui est située à une cinquantaine de kilomètres de là et qui constitue la porte du Nord désertique.

Les islamistes armés qui contrôlent le Nord du Mali sont désormais à 20 km de la ville de Mopti, au centre du pays, a-t-on précisé de source diplomatique, au moment où Paris et Bruxelles appellent à accélérer les préparatifs d'une intervention internationale.

La colonne des rebelles compte près de 1200 hommes équipés de véhicules tout-terrain et pourrait décider de contourner Mopti pour se diriger plus au sud vers Bamako, a-t-on indiqué de même source.

Des préparatifs sont en cours pour le déploiement d'une force internationale au Mali, approuvé par l'ONU le 20 décembre. Mais ce déploiement est prévu par étapes et sans calendrier précis, aux termes de la résolution de l'ONU. Dès que cette résolution a été adoptée, "nous nous attendions à ce que les islamistes préemptent" la mise en place effective de la force internationale qui devrait prendre plusieurs mois, a noté un diplomate.

AFP

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK