Mali: l'ex-président au Sénégal, les responsables arrêtés remis en liberté

Amadou Toumani Touré et sa famille ont quitté Bamako à bord de l'avion présidentiel sénégalais et sont arrivés jeudi soir à Dakar, un départ dans une ambiance tendue, certains militaires, à l'aéroport, voulant encore l'empêcher de quitter le pays, mais le chef des putschistes, le capitaine Sanogo a donné l'ordre qu'on le laisse partir.

Les putschistes ont aussi libéré 22 responsables civils et militaires proches de l'ex-président qui avaient été arrêtés en début de semaine

Une grande majorité des députés de  l'Assemblée nationale du Mali ont rejeté jeudi la déclaration d'indépendance de l'Azawad (nord du Mali) par des rebelles touaregs.

Ils ont invité les populations maliennes à "ne pas faire l'amalgame entre tous les Touaregs et la rébellion".

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l'Homme (Raddho), une importante ONG africaine basée à Dakar, a appelé jeudi à aider le Mali, après une mission de 10 jours effectuée sur place. "Toute l'internationale islamiste s'est donné rendez-vous au Mali, dit-elle. Il faut éviter que ce pays devienne 'l'Afghanistan de l'Afrique'".

L'ONG estime que cette situation est une des "conséquences désastreuses de la guerre en Libye". Elle estime que des milliers de combattants sont venus de la Libye au Mali avec 35.000 tonnes d'armements. L'ONG se demande comment les divers services de renseignements algériens, américains, français et maliens n'ont pas pu prévenir cette menace et être aveuglés par une menace aussi grosse.

Marc Molitor

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK