Mali: l'armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka

Mali: l'armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka
Mali: l'armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka - © Tous droits réservés

L'armée française a largué 120 parachutistes jeudi matin dans la région de Ménaka (nord-est du Mali), l'une des zones les plus instables du pays, dans le cadre de son opération anti-djihadiste Barkhane, a-t-on appris auprès de l'état-major français.

Quelque 80 parachutistes ont été largués par deux Transall et 40 autres ont sauté d'un A400M, a précisé le porte-parole de l'état-major des armées, le colonel Patrik Steiger.

Cette opération aéroportée "permet de compléter le dispositif en place dans cette région" proche de la frontière avec le Niger, "où se trouvent déjà des forces maliennes et une compagnie de Barkhane", a souligné le colonel Steiger.

"On combine différentes capacités pour créer un effet de surprise chez les groupes armés terroristes et pour montrer à la population qu'on est capable de venir rapidement", a-t-il commenté.

C'est la première fois que l'avion de transport militaire A400M d'Airbus réalise un largage en opérations (par l'arrière) depuis son arrivée dans l'armée de l'Air française en 2013.

L'appareil n'est pas encore capable de larguer des paras par les portes latérales, une capacité promise à terme par Airbus.

 

Archive : JT 25/12/2016

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK