Mails appartenant prétendument à Hunter Biden: "Cela évoque une implication russe"

Mails appartenant prétendument à Hunter Biden: "Cela évoque une implication russe"
Mails appartenant prétendument à Hunter Biden: "Cela évoque une implication russe" - © DAVID MCNEW - AFP

La récente publication d'e-mails appartenant prétendument à Hunter Biden, fils du candidat à la présidentielle américaine Joe Biden, a "toutes les caractéristiques classiques d'une opération d'information russe", ont déclaré 50 anciens hauts responsables du renseignement dans une lettre publiée lundi.

La semaine dernière, le New York Post a fait état d'un lot de courriels qu'il avait obtenu d'un ordinateur portable prétendument laissé par Hunter Biden dans un atelier de réparation, suggérant que Joe Biden avait utilisé son ancien poste de vice-président pour enrichir son fils.

D'autres organes de presse ont mis en doute l'authenticité du contenu de l'ordinateur portable, qui a été fourni au Post par l'avocat personnel du président Donald Trump, Rudi Giuliani.

Dans la lettre de lundi, publiée par le site d'information Politico, d'anciens responsables du renseignement, dont plusieurs anciens directeurs de la CIA, ont déclaré qu'il y avait "un certain nombre de facteurs qui nous évoquent une implication russe".

Ce serait "conforme aux objectifs russes" de créer un "chaos politique" aux Etats-Unis, ainsi que de "saper la candidature" de Joe Biden et d'aider Donald Trump, ont écrit les responsables.

"Nous insistons néanmoins sur le fait que nous ne savons pas si les e-mails ... sont authentiques ou non et que nous n'avons aucune preuve de l'implication de la Russie - simplement que notre expérience nous fait penser que le gouvernement russe ait pu jouer un rôle important dans cette affaire", expliquent-ils.

Parmi les signataires de la lettre, on retrouve notamment les anciens directeurs de la CIA Leon Panetta, John Brennan et Mike Hayden, ainsi que les anciens directeurs par intérim John McLaughlin et Michael Morell et l'ancien directeur du renseignement national Jim Clapper.

Archives JT 22/09/2019: Donald Trump s'en prend à Joe Biden

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK