Madrid : une exposition unique pour les malvoyants

temporary-20150219120532
temporary-20150219120532 - © LOUISA GOULIAMAKI - BELGAIMAGE

Cette fois, les panneaux "ne pas toucher" ont été mis au grenier pour cette exposition exceptionnelle au Prado à Madrid. Une exposition destinée aux aveugles qui découvrent pour la première fois des tableaux de maître. Des images que l’on peut toucher, qui ont du sens non par la vue mais par le toucher.

Une nouvelle technique ouvrant l’art aux aveugles est exploitée actuellement au Musée Prado de Madrid dans le cadre d'une exposition intitulée "Aujourd’hui, touchez le Prado". Développée en collaboration avec des professionnels dans le secteur de la déficience visuelle, ce projet permet à la peinture d'être recréée mentalement dans son ensemble afin que les visiteurs non-voyants soient en mesure d'obtenir une vision claire de tableaux comme la Joconde de Leonard de Vinci ou le Parasol de Goya.

La technique appelée "Didu" a été élaborée dans le Studio Durero à Bilbao. Elle fonctionne avec des encres spéciales appliquées en différentes couches. Ces textures sont alors exposées à des rayons ultraviolets créant une réaction chimique qui donne du volume et de la texture aux encres appliquées. En travaillant avec des textures et épaisseurs différentes, on décide de ce qui peut être mis en évidence. Cette matière peut  alors être explorée grâce au toucher.

Ce sont donc 6 peintures représentatives de l’histoire de l’art qui ont été transformées afin que les aveugles puissent eux aussi en ressentir toute l’essence. Ces œuvres sont accompagnées de textes en braille et d’un audioguide afin d’exploiter au maximum tous les sens de la personne non-voyantes.

Diego, 56 ans, a perdu la vue à l’âge de 14 ans à cause d’un décollement de la rétine. Il est le représentant d'un association de non-voyants en Espagne, "LA ONCE". Pour lui, cette nouvelle technique aide les aveugles à comprendre les œuvres. Il est ravi, il n’avait jamais connu une telle expérience. "Je n’avais jamais eu la chance de toucher une peinture dans un musée pas même une copie miniature. Donc pour moi c’est une expérience unique. J’ai déjà pu toucher des sculptures dans d’autres musées. Mais une peinture jamais ", confie l’homme à Reuters.

De petits détails qui peuvent sembler insignifiants à première vue, peuvent être fondamentaux dans la compréhension d’un thème développé dans une peinture. L’un des tableaux choisi est une peinture d’El Greco : "Le noble avec sa main sur la poitrine" un des tableaux les plus célèbres du peintre espagnol. Lorsque l’homme glisse ses doigts sur la peinture, il dit avoir une vision plus claire que ce qu'il avait lu tant de fois dans les livres. "Pour la première fois, je ai pu voir les fraises qui vont jusqu'à ses oreilles. Je les ai vu".

Pour les visiteurs qui n’ont pas de problème de vue, des lunettes opaques sont mises à disposition. L’exposition "Toucher le Prado" est programmée jusqu’au 28 juin.

RTBF  avec Reuters

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK