Libye: un singe déclenche des affrontements mortels entre deux tribus rivales

Une rixe tuant au moins 16 personnes a éclatée dans le sud de la Libye relate Aljazeera. La cause? Jeudi dernier, un singe issu d'une des deux tribus a attaqué et arraché le voile d'une jeune fille issue d'une tribu rivale.

Des affrontements particulièrement violents pendant plusieurs jours. 

Selon les habitants et les médias locaux, tout est parti du singe qui a attaqué un groupe d’écolières. L'animal a arraché le foulard d’une jeune fille et l’aurait ensuite mordue et giflée. Des hommes issus de la tribu "Awlad Souleiman" ont alors riposté en tuant 3 membres de la tribu "Gaddadfa", ainsi que leur singe.

Selon un militant civil, Bader al-Daheli, les deux principales tribus dans la ville de Sabua, -Guedadfa et Awled Souleiman-, sont toutes les deux lourdement soutenues par des groupes armés.

Le directeur de l’hôpital de la ville de Sabha, Abdel-Rahman Areish a déclaré à l’agence de presse Associated Press que 20 personnes avaient été tuées et que 50 personnes ont été blessées. Reuters a déclaré qu’au moins 16 personnes étaient mortes en 4 jours de combats.

Escalade de violence

Le conflit s’est envenimé avec l’utilisation de chars, de mortiers et d’autres armes lourdes a déclaré un habitant, sous couvert d'anonymat à Reuters.

Il y a encore eu des affrontements sporadiques et certains endroits de la ville sont complètement fermés à cause des affrontements.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK