Libye: la situation des civils est de plus en plus difficile

Le 4 avril dernier, l’armée nationale libyenne, emmenée par le maréchal Khalifa Haftar, a lancé une offensive contre l’armée qui soutient le gouvernement de l’accord national pour prendre le contrôle de Tripoli. Les combats pour le contrôle de cette ville se poursuivent, chaque camp proclame un peu des avancées, mais ni l’un ni l’autre ne semblent prendre l’avantage. Les combats continuent et ils mettent en danger les civils, qui sont les premières cibles de ces affrontements.

Erwin Telemans, le nouveau directeur de Handicap International évoque la situation sur place. Handicap International est active en Libye depuis 2011 et se concentre surtout sur le déminage, mais aussi sur la sensibilisation des populations sur les risques des mines. Depuis l’augmentation du conflit, Handicap International amène un soutien médical et de réadaptation à la population.

"C’est un drame pour la population dans le sens où les gens n’ont plus accès à la réadaptation. Nos agents sociaux qui travaillent sur le terrain ont peur et ne quittent plus leur maison, et ça a un grand impact sur les enfants, par exemple, qui ont besoin de la rééducation. Je suis kiné moi-même, j’ai vécu toute ma vie en Afrique et ne pas avoir une session de rééducation, ne pas avoir accès à une prothèse a un impact négatif sur la vie".

Quels sont les besoins aujourd’hui ?

"La cible de la mission de Handicap International est naturellement les populations vulnérables, mais en particulier les personnes vivant avec un handicap. Handicap International se concentre sur la prévention, mais aussi sur la rééducation, et je pense de nouveau à tous ces enfants qui ont besoin de la rééducation. Et donc, nos collaborateurs qui n’osent aujourd’hui plus sortir de chez eux suite à l’insécurité ne peuvent plus offrir des séances de rééducation à domicile. Une des grandes forces de Handicap International est la formation qu’on a fournie. Les agents sociaux forment les parents à comment faire des exercices de rééducation afin de prévenir un handicap grave. Donc, en espérant que la situation ne s’aggrave plus, et dès que possible, nous retournerons dans la communauté".

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK