Louis Michel défend Léopold II et son action au Congo

RTBF
RTBF - © RTBF

Le député européen Louis Michel (MR) a pris la défense de Léopold II et de la politique que celui-ci a mené au Congo dans un entretien accordé à l'hebdomadaire "P Magazine". Il voit dans le monarque un "héros avec de l'ambition pour un petit pays comme la Belgique".

 

 

L'ancien ministre des Affaires étrangères s'en prend aux critiques sur l'action menée par Léopold II au Congo, le régime inhumain qu'il y faisait régner et la façon dont la Belgique s'est enrichie en exploitant sa colonie.

"C'est de la démagogie pure. Léopold II ne mérite pas de tels reproches. Les Belges ont construit le chemin de fer, des écoles et des hôpitaux et mis en marche la croissance économique. Un camp de travail? Certainement pas. En ces temps-là, c'était simplement la façon de faire", a-t-il déclaré.

M. Michel reconnaît qu'au cours de la période de l'Etat indépendant du Congo, quand le pays était propriété du roi et n'avait pas encore été cédé à la Belgique, il était peut-être question de domination et de quête du pouvoir. "Mais à un moment -et ça, on ne peut dire le contraire- la civilisation est arrivée", a-t-il ajouté.

"On se laisse facilement aller à l'exagération quand il s'agit du Congo", dit-il encore, tout en concédant que "certaines choses se sont sans doute passées dans l'Etat indépendant du Congo". Mais condamner Léopold II à titre posthume est une chose trop facile et dangereuse. Quant à l'utilisation du terme de génocide, il la juge "absolument inacceptable et inadéquate".


Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK