Loterie Powerball : 1 chance sur 292 millions de gagner le gros lot

Que feriez-vous si vous gagniez 1,5 milliard de dollars? Des millions d'américains vont se poser cette question ce mercredi soir, avant le tirage du Powerball. Le super jackpot n'est pas encore tombé. Il a donc encore gonflé: 1,5 milliard de dollars, allant dans les poches d'un seul gagnant, c'est un record mondial. Les tickets, à 2 dollars, se vendent comme des petits pains. Pourtant, les chances de gagner le gros lot sont plus qu'infimes : 1 chance sur 292,2 millions!
Que représente cette statistique ? De notre côté, quelles chances avons-nous de gagner à l'Euro Millions? Nous avons posé ces questions à Johan Segers, spécialiste des probabilités de l'Université Catholique de Louvain.

Par exemple, à l’Euro Millions, nous avons combien de chance de gagner le gros lot ?
"Si j’ai bien compris le système, il y a deux phases. Il y a 5 tirages parmi 50 boules et encore 2 étoiles tirées parmi onze. En mettant tout ça ensemble, on arrive à une chance de gagner de un sur 116 millions."

Un sur 116 millions, ça représente quoi ?
"C’est quand même une très petite chance. Supposons qu’on joue une fois par semaine durant toute sa vie. Statistiquement, il faudrait 2 millions d’années avant de gagner."

Selon vous, les jeux de la loterie nationale peuvent être considérés comme un impôt déguisé ?
"Je suis statisticien et non économiste mais ça vient du sens commun. Forcément, la mise totale des joueurs sera plus élevée que les gains versés vers les vainqueurs du jeu. Il reste donc un surplus. Je ne sais pas exactement ce qu’il se passe avec ce surplus mais je suppose qu’une partie sert au financement du jeu même, pour l’organisation. Une autre partie sera pour financer le sport ou pour d’autres bonnes causes. Et je suppose qu’il y a encore une partie qui reste et qu’elle sera pour l’Etat."

Pour donner des idées: avec le jackpot du Powerball soit 1,5 milliard, vous pouvez vous payer le Buckingham Palace à Londres, une équipe de NBA ou une équipe de football. L'AC MILAN, par exemple, vaut "seulement" 775 millions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK