Loterie espagnole: une journaliste gagne en direct et fait le buzz

Une journaliste de la télévision espagnole a cru avoir gagné le jackpot de la cagnotte de Noël. Quasiment hystérique, Natalia Escudero a fait le show pendant de longues minutes. Avec un groupe d’amis, elle a participé au Gordo, le tirage lotto le plus important en Espagne. Quand son numéro est sorti, elle était en direct et a pensé que son dernier jour de travail était arrivé !

"Je ne peux pas le croire. Demain, je ne viens pas travailler. Vous m’entendez, demain je ne viens pas travailler."

Le bonheur ne sera que de courte durée. Rapidement le groupe de gagnants et la journaliste se rendent compte que le gain est modeste : 5000 €.

Sur Twitter, Mme Escudero s’est excusée de sa réaction, justifiant qu’elle avait récemment eu une période "difficile" pour des "raisons personnelles".

Une véritable institution

La loterie de Noël espagnole baptisée El Gordo est une tradition annuelle, avec des familles, des amis et des collègues souvent en boîte pour acheter des billets dans l’espoir d’un jackpot. Un enfant énonce un numéro composé de cinq chiffres, l’autre chante la récompense qui lui est associée.

Le plus souvent, 1000 euros. Chaque personne qui a acheté un petit papier appelé "décimo" (un dixième), reçoit un dixième de la somme annoncée, soit 100 euros le plus souvent. Le tirage au sort dure plusieurs heures, il est retransmis en direct à la télévision, c’est le moment où tombe "el gordo", soit "le gros lot", fixé à 4 millions d’euros. En moyenne, chaque Espagnol dépense 68 euros pour participer au loto de Noël. La popularité du tirage vient notamment du fait que les gains sont répartis très largement entre habitants d’un même quartier, d’une même famille ou d’un groupe de collègues, car chaque numéro de loterie est tiré en 165 séries de dix billets ou "decimo-dixièmes".

"La loterie de Noël est une tradition qui nous unit depuis 1812", a expliqué le président de l’entreprise publique de Loteries et Paris d’Etat, Jesus Huerta Huertas, en rappelant que "les bénéfices encaissés par l’Etat (en tickets et en impôts) sont réinvestis dans la santé, l’éducation ou les services sociaux".

El Gordo a récolté un total de 2,24 milliards d’euros en prix cette année.

Sujet dans notre JT 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK