Liste noire russe: Moscou dénonce "l'absurdité" des critiques de l'UE

Sergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - © YURI KADOBNOV - AFP

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé lundi "l'absurdité" de l'indignation des pays de l'Union européenne concernant la liste noire interdisant à 89 personnalités européennes d'entrer en Russie.

"Je suis même gêné pour expliquer l'absurdité (...) d'une telle logique", a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse.

Sergueï Lavrov a estimé que les mesures décrétées par Moscou étaient "proportionnées et même de moindre mesure par rapport aux sanctions unilatérales de l'UE". "Ces sanctions concernent des personnalités qui ont activement soutenu un coup d'Etat, à la suite duquel les Russes en Ukraine ont subi des persécutions et des discriminations", a-t-il affirmé.

L'Union européenne ainsi que plusieurs de ses pays membres comme l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne ont vertement critiqué depuis vendredi cette liste décidée en riposte aux sanctions et à une mesure similaire de l'UE.

Au total, 89 noms, dont ceux d'anciens chefs de gouvernement, de hauts responsables de la défense et de parlementaires, critiques de la politique de la Russie, figurent sur cette liste que Moscou a transmise vendredi à des ambassades.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK