Kadhafi parle d'un "repli tactique", les rebelles offrent 1,7 millions de dollars pour sa capture

Bab al-Aziziya: un rebelle brandit son drapeau sur le monument rappelant des bombardements américains de 1986
Bab al-Aziziya: un rebelle brandit son drapeau sur le monument rappelant des bombardements américains de 1986 - © Marco Salustro (EPA)

Le dirigeant libyen en fuite a affirmé s'être promené incognito dans Tripoli mais, il n'a pas précisé quand il a effectué cette "promenade". Il a appelé les habitants à "nettoyer" la capitale des rebelles qui en ont pris le contrôle.

Les rebelles libyens ont pris, mardi, le contrôle du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli, ce qui porte un coup sévère au régime du leader libyen déjà chancelant. Mouammar Kadhafi reste introuvable mais a envoyé un message sonore à une télévision syrienne. Il s'est exprimé dans la nuit. Il a expliqué que la perte de sa résidence de Bab al-Aziziya était un "repli tactique". Le dirigeant libyen, qui reste toujours introuvable, a aussi promis de se battre jusqu'à la mort ou jusqu'à la victoire.

Les insurgés libyens se sont emparés mardi du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli, au terme d'intenses combats. Les affrontements ont coûté la vie à plus de 400 personnes, selon le Conseil National de Transition (CNT), l'organe politique de la rébellion libyenne.

La rébellion n'a d'ailleurs pas encore complètement triomphé. Les combattants rebelles s'attendent à une vive résistance de la part des pro-Kadhafi. Plusieurs snipers sont disséminés un petit peu partout dans la ville. Des combats ont encore eu lieu, dans la nuit, dans certains quartiers de Tripoli.

Les rebelles commencent déjà à construire la Libye de l'après-Kadhafi

Les membres du Conseil National de Transition ont amorcé le travail de reconstruction politique de la Libye, une tâche qui s'annonce difficile vu le côté hétéroclite de l'organe politique de la rébellion libyenne.

Le CNT devrait transférer très prochainement son siège de Benghazi, point de départ de la contestation, à Tripoli. Une "déclaration constitutionnelle" a été préparée. C'est une feuille de route élaborée par les rebelles en vue de la chute de Mouammar Kadhafi. Ce document prévoit aussi la nomination, dans un délai maximum de trente jours, d'un bureau exécutif temporaire ou gouvernement intérimaire.

Prime de capture

Par ailleurs, le CNT a fait savoir aujourd'hui qu'il soutient une initiative d'hommes f'affaires libyens. Ceux-ci ont proposé 1,7 millions de dollars pour la capure de Mouammar Kadahfi... Mort ou vif...

 

Nicolas Willems

Et aussi

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK