Libye: les pourparlers politiques ont commencé à Genève, malgré une issue incertaine

Réjouissances à Tripoli pour le 9ème anniversaire de la chute de Khadafi, ce 25 février
2 images
Réjouissances à Tripoli pour le 9ème anniversaire de la chute de Khadafi, ce 25 février - © MAHMUD TURKIA - AFP

Les pourparlers politiques sur la Libye ont démarré à Genève. L'ONU confirme que des discussions, pilotées par le chef de sa mission dans ce pays Ghassan Salamé, ont eu lieu mercredi. Mais elle ne donne aucune précision sur la ou les parties présentes."Une réunion a eu lieu ce matin", s'est contenté de dire le porte-parole de la Mission de l'ONU en Libye (MANUL). Lundi, les Parlements aussi bien du gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, que du camp rival du maréchal Khalifa Haftar avaient annoncé la suspension de leur participation.

Le chef de la diplomatie du second, Abdulhadi Ibrahim Lahweej, a laissé entendre mercredi que la décision de la partie qui contrôle l'Est du pays tenait toujours. Le GNA attend des avancées dans les discussions militaires et le camp Haftar déplore que sa délégation de 13 représentants aux pourparlers politiques n'ait pas été entièrement validée par la MANUL. Outre 13 membres des deux camps, un nombre quasiment similaire de délégués désignés par M. Salamé sont censés participer. De son côté, Abdulhadi Ibrahim Lahweej n'a pas non plus clarifié si son camp allait valider le projet d'accord de cessez-le-feu préparé jusqu'à dimanche dernier à Genève par la Commission militaire conjointe.

Celle-ci est constituée de hauts responsables à parts égales entre les proches du GNA, soutenu par la Turquie, et l'Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar, proche de la Russie. L'arrangement, qui doit être finalisé lors d'une prochaine rencontre en mars, doit permettre un "retour sûr" de milliers de civils dans leurs zones. Mais des questions importantes comme le retrait de l'ANL de sa position près de Tripoli et le démantèlement de milices pro-GNA, de même que la discussion sur des armes lourdes reste à régler. 

Sujet du 12 février sur le possible cessez-le feu

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK