Libye: les libéraux en tête des élections, devant les Frères musulmans

Comptage des votes à Benghazi
Comptage des votes à Benghazi - © ABDULLAH DOMA (AFP)

C’est ce que montrent les résultats complets publiés mardi. Il est encore trop tôt pour savoir qui dominera la prochaine assemblée. Chaque camp va désormais courtiser les candidats indépendants.

La large coalition emmenée par l'ancien Premier ministre libyen, Mahmoud Jibril, remporte une quarantaine de sièges sur les 80 réservés aux partis politiques dans la future assemblée nationale libyenne.

Le parti politique des Frères musulmans, obtient 17 sièges. Les sièges restants sont occupés par les députés d'une vingtaine de petits partis locaux. Ce sont les résultats complets annoncés mardi par la Commission électorale.

Une belle victoire pour Mahmoud Jibril

À 60 ans, il se présente comme un conservateur et refuse d'être catalogué comme un laïc. Il a joué un rôle de premier plan, l'année dernière, pendant la révolution qui a chassé le colonel Kadhafi du pouvoir. Celui qui a dirigé le CNT, le Conseil National de Transition est très apprécié à l'étranger.

Un revers pour les islamistes

Il s'agit d'un véritable revers pour les islamistes qui comptaient sur des résultats similaires à ceux obtenus en Égypte et en Tunisie. Cette avance ne garantit pas, toutefois, une majorité aux libéraux. La balance du pouvoir réside désormais dans les 120 sièges alloués aux candidats indépendants.

L'Assemblée nationale de 200 membres aura des pouvoirs législatifs. Elle sera chargée de la nomination d'un nouveau gouvernement intérimaire. Elle devra également  superviser la rédaction d'une nouvelle constitution.

Ces élections représentent un espoir démocratique pour le peuple libyen. C'est aussi la fin de l'ère du CNT libyen.

Nicolas Willems

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK