Libye: la situation s'enlise-t-elle?

Un opposant se défend contre les troupes de Mouammar Kadhafi à Misrata
2 images
Un opposant se défend contre les troupes de Mouammar Kadhafi à Misrata - © PHIL MOORE (AFP)

Cela fait un mois aujourd'hui que la coalition internationale intervient en Lybie. Depuis le premier jour, depuis les premiers bombardements, une question se pose : faut-il craindre le scénario de l'enlisement ?

Un mois plus tard, la question ne semble pas avoir trouvé de réponse.

Un mois jour pour jour après les premières frappes occidentales en Libye, les opérations aériennes montrent leurs limites.

La coalition internationale s'est engagée en vertu de la résolution 1973 de l'ONU, autorisant "toutes les mesures nécessaires" pour protéger les populations civiles.

Aujourd'hui, les bombardements aériens affichent des résultats mitigés, face aux forces de Mouammar Kadhafi. Et les rebelles stagnent dans leur offensive. Un bilan provisoire fait état de plus de 6000 morts.

La coalition internationale a du mal à cacher ses dissensions. Depuis que l'Otan a pris le commandement, seuls six de ses 28 Etats membres ont pris part aux opérations. Selon la presse américaine, les forces de l'Otan seraient même à court de munitions

Du coup, la réflexion sur l'assistance militaire à la rébellion, et notamment l'envoi de commandos dont certains seraient déjà sur place, a été relancée par certains responsables français et britanniques.

De son côté, face à l'enlisement de la situation en Libye, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à un cessez-le-feu réel.

Les affrontements se poursuivent entre rebelles et troupes de Kadhafi

Misrata, considérée comme le dernier bastion des insurgés dans l'ouest du pays, est une ville martyre. Un millier de personnes ont été tuée en six semaines, selon des sources médicales.

Les Kadhafistes continuent de pilonner Misrata, alors que les rebelles tentent de se défendre, malgré leur désorganisation et leurs moyens limités.

Lundi, un navire a évacué près d'un millier de travailleurs libyens et étrangers de Misrata. Parallèlement, l'ONU a reçu l'autorisation du gouvernement libyen d'y envoyer une mission humanitaire.

 

Nicolas Willems


Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK