"Libérez le Michigan !" : Trump montre, à coups de tweets, son soutien aux protestataires des mesures de confinement

Quel est le point commun entre les États américains du Minnesota, Michigan et de Virginie ? Le confinement y a été décrété par leurs gouverneur.e démocrate. Une décision globalement bien accueillie par leur population en cette crise de coronavirus : actuellement, les États-Unis sont le pays le plus touché par l’épidémie, avec près de 700.000 cas et 33.000 décès, alors que la courbe des infections ne montre aucun ralentissement.

Des protestataires à ces mesures se sont cependant rassemblés en divers endroits, montrant clairement leur soutien à Donald Trump, peu emballé par les mesures de confinement, et dont la priorité est surtout de faire redémarrer l’économie américaine. Une aubaine pour le président, qui s’est empressé de montrer son soutien à sa manière, sous Twitter, en laissant entendre que les habitants de ces trois États vivaient sous l’oppression de leur gouverneur.e (démocrate, rappelons-le).

Il faut dire aussi que le président semble mal supporter le fait que l’autorité des gouverneur.e.s d’État surpasse la sienne sur certaines décisions… Notamment celle de placer une population en confinement. Jusqu’ici, Donald Trump n’a émis que des recommandations de distanciation sociale, certains gouverneurs sont donc passés à la vitesse supérieure pour combattre la propagation du nouveau coronavirus.


►►► Le trouble jeu de Donald Trump: claironner vouloir "rouvrir l'Amérique" mais laisser le dernier mot aux gouverneurs


"Quand quelqu’un est président des États-Unis, l’autorité est totale […] Les gouverneurs le savent" a-t-il martelé lors d’une conférence de presse du 14 avril. Sauf que non. Légalement, le président des États-Unis n’a aucune autorité légale pour outrepasser les décisions de confinement, ou déconfinement, prises par les gouverneur.e.s, a rappelé un professeur de droit de la University of Texas, Stephen Vladek.

Donald Trump se tourne donc vers son arme préférée, celle qu’il maîtrise le mieux : le clash via les réseaux sociaux.

Rassemblements de protestation dans plusieurs États

Des rassemblements se sont ainsi notamment formés dans le Michigan, l'Ohio, le Kentucky, la Caroline du Nord et l'Utah, où les inquiétudes concernant les retombées économiques des mesures s'intensifient. Mercredi, des milliers de conducteurs ont ainsi bloqué les rues de la capitale du Michigan pour protester contre certaines des restrictions les plus strictes du pays en matière de voyages et d'affaires. Certaines personnalités, dont l'animateur de radio Rush Limbaugh, se sont en outre rangées derrière les manifestants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK