Les premiers demandeurs d'asile transférés d'Autriche en Slovaquie

Les premiers demandeurs d'asile syriens ont été transférés jeudi d'Autriche vers le village slovaque de Gabcikovo (sud-ouest), en dépit de l'opposition exprimée par ses habitants, selon une source ministérielle.Suivant l'acceptation ou non de leur demande d'asile, ces 18 Syriens rentreront ensuite en Autriche ou seront reconduits dans un pays en dehors de l'Union européenne, a indiqué à l'AFP, la porte-parole du ministère slovaque de l'Intérieur Michaela Paulenova.

L'Autriche et la Slovaquie se sont entendues pour que Bratislava accepte d'accueillir 500 demandeurs d'asile "d'ici deux ans", selon Mme Paulenova qui a précisé ne disposer d'aucune information supplémentaire sur le nombre exact de migrants ni sur leur date d'arrivée. "Cela dépend du ministère de l'Intérieur autrichien", a-t-elle ajouté. Gabcikovo, un village de 5 400 habitants, avait organisé en août un référendum local dans lequel 97% des votants ont déclaré leur opposition à l'accueil des demandeurs d'asile mais le gouvernement slovaque "n'est pas obligé d'agir conformément à ses résultats", a expliqué la porte-parole.

La Slovaquie, rejette les quotas contraignants

Descendant du bus, un des demandeurs d'asile a remercié "tous les gens bien" pour la possibilité de rester en Slovaquie, ont rapporté des médias locaux. Cependant l'accueil des habitants est resté froid, sur les médias sociaux. "De toute façon, qui les veut ici? Je sais que ce n'est pas moi!", a écrit sur Facebook Beata Lelkes, résidente du village. La Slovaquie, un pays de 5,4 millions d'habitants, rejette, comme ses voisins hongrois, tchèque et polonais, les quotas contraignants de répartition de 160 000 réfugiés entre les pays membres de l'UE.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK