Les Pays-Bas traduisent la Russie devant la CEDH pour "son rôle" dans le crash du vol MH17

Le gouvernement néerlandais a annoncé vendredi traduire en justice la Russie devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) "pour son rôle dans la destruction du vol MH17", abattu en 2014 au-dessus de l'Ukraine.

"Rendre justice aux 298 victimes de l'explosion du vol MH17 est et restera la plus haute priorité du gouvernement", a déclaré dans un communiqué le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok.

Une équipe internationale d'enquêteurs, dirigée par les Pays-Bas, a établi en mai 2018 que l'avion avait été abattu par un missile provenant de la 53e brigade antiaérienne russe basée à Koursk (sud-ouest).

A la suite de ces révélations, les Pays-Bas et l'Australie, dont 38 ressortissants ont péri dans le drame, ont ouvertement imputé à la Russie la mort de leurs ressortissants. Moscou a toujours nié avec véhémence toute implication dans le crash et rejeté la faute sur Kiev.

Le vol MH17 a été abattu le 17 juillet 2014. L'ensemble des 298 occupants de l'appareil dont de nombreux Néerlandais mais aussi plusieurs Belges ont trouvé la mort.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK