Les Pays-Bas privés de fête du Roi : un artiste donne un concert improvisé pour les résidents d'une maison de repos

"Koningsdag". La fête du Roi. C'est un des moments phares de la monarchie néerlandaise. D'ordinaire, il s'accompagne de festivités dans toutes les villes des Pays-Bas. Des concerts publics, entre autres sur les canaux d'Amsterdam, sont organisés pour marquer l'affection que les Néerlandais portent à leur souverain. Cette fête se déroule en effet, depuis le milieu du XIXe siècle, le jour de l'anniversaire du roi.

Mais cette année, le Covid-19, s'est imposé et a, une fois de plus, tenté de casser l'ambiance.

Un étang à la place des canaux

Qu'à cela ne tienne. Reinier Sijpkens, un artiste se produisant d'habitude sur les canaux d'Amsterdam, a décidé de faire profiter les résidents d'une résidence de personnes âgées de ses talents. A défaut de ses canaux, il s'est invité sur l'étang du parc qui entoure le home. Il s'en explique. 

"Aujourd'hui, il est interdit de se trouver dans le centre d'Amsterdam sur un bateau. C'est pourquoi je me trouve ici. Et je suis très content car si se trouver à Amsterdam, sur les canaux, est très charmant, il est encore mieux de fêter la fête du roi avec les gens qui en ont le plus besoin, avec les personnes âgées, qui sont isolées pour la plupart. Toutes ces réglementations sont là pour les protéger".

 

Cor et orgue de barbarie

Pour marquer le coup et pour débuter son concert, Reinier Sijpkens, a interprété sa version pour cor et orgue de barbarie, de la Sérénade Royale de Schubert. Il l'a terminé en portant un toast, et en partageant un verre, à distance de sécurité, "à la santé du roi et du Jour où l'on reste chez soi". Il va sans dire que les résidents ont apprécié ce moment de ferveur patriotique sous le soleil.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK