Les Pays-Bas durcissent les contrôles à leurs frontières

Contrôle à la frontière entre l'Allemagne et les Pays-Bas
Contrôle à la frontière entre l'Allemagne et les Pays-Bas - © VINCENT JANNINK - AFP

C'est pour lutter contre le flux des migrants que le secrétaire d’État néerlandais aux Migrations Klaas Dijkhoff veut renforcer les contrôles aux frontières. Pour lui, il faut davantage lutter contre les passeurs et contre les migrants qui n'ont aucune chance d'obtenir le droit d'asile, c'est à dire des personnes qui ont fui un pays considéré ici comme sûr.

La police a reçu son ordre de mission : se placer à la frontière, ralentir le trafic et regarder qui se trouve dans les voitures. Cela devrait donc provoquer de possibles embouteillages aux frontières.

Des panneaux seront placés sur les autoroutes pour prévenir mais ils n'indiqueront les lieux des contrôles. Cela pour éviter que les passeurs ne prennent d'autres chemins.

Cette mesure survient au moment où les Pays Bas sont fortement critiqués pour le durcissement de leur accueil. Plusieurs manifestations ont dégénéré en violences dans des communes qui devaient accueillir des demandeurs d'asile.

En outre, rappelons nous aussi l'idée du gouvernement néerlandais : renvoyer automatiquement les migrants en Turquie dès qu'ils posent le pied en Grèce. Le Premier ministre Mark Rutte s'est donné six à huit semaines pour voir le nombre de migrants baisser. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK