Les neuf soldats de l'Otan tués en Afghanistan étaient américains

RTBF
RTBF - © RTBF

Selon l'Isaf, des dizaines de talibans insurgés auraient été tués dans cette attaque. Celle-ci visait à s'emparer d'un poste avancé de l'Otan.

Les neuf soldats de l'Otan tués et les 15 blessés dimanche au cours d'une journée de violents combats dans l'Est de l'Afghanistan sont tous des Américains, selon un diplomate occidental.

Les victimes se trouvaient dans un poste avancé dans la province de Kunar, près de la frontière pakistanaise, quand elles ont fait l'objet d'attaques violentes, menées à l'aide d'armes légères, de mitrailleuses, de lance-roquettes et de mortiers, qui ont duré toute la journée de dimanche.  "Les assaillants étaient particulièrement bien organisés et agressifs. Les quelque 150 soldats afghans et de l'Isaf présents dans le poste ont combattu héroïquement pour qu'il ne tombe pas aux mains des insurgés", a déclaré le capitaine Mike Finney, porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

Le nombre exact de victimes parmi les insurgés n'est pas connu. Mais l'Isaf estime qu'une dizaine, voire une centaine de talibans ont péri.

L'avant-poste de Vanet était occupé depuis moins de cinq jours par les forces de sécurité, basées auparavant dans un camp dans la province voisine du Nouristan. Leur déplacement avait été qualifié par l'Isaf de "repositionnement pour des raisons logistiques et opérationnelles".

Il s'agit de la journée la plus meurtrière de l'année 2008 pour les forces internationales en Afghanistan.