Les Juifs devraient être remboursés des arriérés de loyer, selon le maire d'Amsterdam

Les Juifs devraient être remboursés des arriérés de loyer, selon le maire d'Amsterdam
Les Juifs devraient être remboursés des arriérés de loyer, selon le maire d'Amsterdam - © Tous droits réservés

Les Juifs rescapés des camps, qui à leur retour à Amsterdam avaient dû régler à la municipalité les loyers restés impayés pendant leur absence, doivent être remboursés "avec intérêts", a assuré le maire de la ville.

"Chaque centime qui nous brûle les poches, parce que nous aurions été sans coeur ou froidement bureaucratiques, doit être remboursé, et les intérêts également", a assuré le maire de la ville Eberhard van der Laan dans un programme télévisé mardi soir.

La polémique avait éclaté en avril, quand une étudiante avait rendu publics des documents découverts dans les archives, qui réclamaient les arriérés de paiement pour des loyers de bâtiments appartenant à la ville.

La municipalité avait même exigé le paiement d'amendes pour retard de paiement pour des habitations qui avaient été confisquées et occupées par les Allemands ou les membres du NSB, le mouvement national socialiste des Pays-Bas qui a collaboré avec les nazis.

Des amendes qui concernaient parfois des maisons détruites par les bombardements. Amsterdam a été occupée par les Allemands de 1940 à 1945 et seuls 18.000 des 80.000 Juifs déportés ont survécu.

"Avec les yeux de maintenant, c'est une affaire abominable", a ajouté M. Van der Laan. "Je suis très étonné que des personnes qui avaient elles-même vécu l'occupation puissent avoir été tellement sans coeur".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK