Les Irlandais votent ce samedi, un scrutin risqué pour le Premier ministre sortant Leo Varadkar

Les Irlandais sont appelés aux urnes pour renouveler leur parlement ce samedi. Le scrutin s’annonce serré. Le Premier ministre sortant Leo Varadkar n’est pas sûr de garder son poste. Il pourrait être dépassé par son partenaire de coalition mais, et plus surprenant, par la gauche nationaliste du Sinn Fein.

Leo Varadkar est sous forte pression. Le Premier ministre irlandais a fait campagne sur le Brexit. Il a mis en avant son rôle dans la conclusion de l’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, en particulier sur le fait qu’il n’y aura pas de frontière physique entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord… ce qui préserve le processus de paix sur l’île.

Mais les électeurs irlandais ont visiblement d’autres préoccupations en tête comme la santé, le logement, le pouvoir d’argent.

Conséquence, le parti de Leo Varadkar, le Fine Gael, est largué dans les sondages. Il est précédé par son partenaire de coalition, le Fianna Fail.

Ces deux formations de centre droit dominent la politique irlandaise depuis toujours. Elles pourraient toutes deux être dépassées par le Sinn Fein. Ce parti de gauche a su faire oublier son passé trouble. Pendant la guerre civile irlandaise, c’était le branche politique de l’IRA, groupe armé paramilitaire catholique.

Si les sondages se confirment dans les urnes, le Sinn Fein pourrait monter dans une coalition et mettre à l’agenda une question très sensible, la question de la réunification de l’île irlandaise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK