Les interrogatoires de la CIA après le 11 septembre: inefficaces et brutaux

Les interrogatoires de la CIA après le 11 septembre: inefficaces et brutaux
Les interrogatoires de la CIA après le 11 septembre: inefficaces et brutaux - © MANDEL NGAN - BELGAIMAGE

Le président Barack Obama a dénoncé mardi des méthodes "contraires" au valeurs des Etats-Unis après la publication d'un rapport du sénat américain sur les techniques d'interrogatoire utilisées par la CIA contre des détenus après le 11-Septembre.

"Ces techniques ont fortement terni la réputation de l'Amérique dans le monde", indique M. Obama dans un communiqué, promettant de tout faire pour qu'elles ne soient plus jamais utilisées.

"Aucune nation n'est parfaite", ajoute-t-il. "Mais une des forces de l'Amérique est notre volonté d'affronter ouvertement notre passé, faire face à nos imperfections, et changer pour nous améliorer", poursuit-il.

Reconnaissant que l'administration de son prédécesseur, George W. Bush, avait été confrontée à des choix "douloureux" au moment de trancher sur la façon de poursuivre Al-Qaïda et d'éviter "de nouvelles attaques terroristes", M. Obama souligne que de "bonnes choses" ont été faites durant "ces années difficiles".

"Dans le même temps, certaines des actions qui ont été menées étaient contraires à nos valeurs", ajoute-t-il. "C'est la raison pour laquelle j'ai explicitement banni la torture lorsque j'ai pris me fonctions".

Selon le rapport de la commission du Renseignement du Sénat, les techniques d'interrogatoire de la CIA "n'ont pas été efficaces". Elles ont aussi été "brutales et bien pires que ce que la CIA avait décrit aux élus".

"Ce rapport décrit un programme troublant (...) et il me renforce dans la conviction selon laquelle ces méthodes brutales étaient non seulement contraires à nos valeurs mais elle n'étaient pas utiles à nos efforts dans la lutte anti-terroriste", ajoute le président.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK