Les inondations qui se poursuivent en Iran ont déjà tué 76 personnes

Les inondations qui se poursuivent en Iran ont déjà tué 76 personnes
Les inondations qui se poursuivent en Iran ont déjà tué 76 personnes - © ATTA KENARE - AFP

Cela fait près d’un mois que de sévères inondations frappent l’Iran, ce qui a déjà causé d’énormes dégâts matériels – les dernières estimations officielles publiées ce dimanche font état d’environ 2 milliards d’euros, mais aussi et surtout la mort de 76 personnes, selon le bilan publié sur le site internet de l’institut médico-légal iranien.

Ces inondations sont provoquées par des pluies torrentielles qui s’abattent sur le pays depuis le 19 mars. Des intempéries qui ont provoqué l’évacuation de plusieurs centaines de milliers de personnes.

25 des 31 provinces iraniennes sont touchées

Cité par l’agence officielle Irna, le ministre de l’Intérieur Abdolréza Rahmani Fazli a déclaré ce dimanche au Parlement que 25 des 31 provinces du pays sont affectées par les inondations et que le montant des dégâts est compris entre 300.000 et 350.000 milliards de rials iraniens (entre 1,93 et 2,25 milliards d’euros au taux du marché libre).

Le ministre du Transport et du Développement urbain, Mohammad Eslami, a pour sa part expliqué devant le parlement que « plus de 14.000 kilomètres de routes » ont été endommagés et « 725 ponts […] totalement détruits ».

Le secteur agricole est également durement touché.

Selon le chef de la météorologie nationale, ces inondations sont dues « au changement climatique et au réchauffement » de la planète, et ne signifient pas nécessairement la fin de la sécheresse chronique qui touche l’Iran. Pour l’aider à faire face au fléau, plusieurs pays ont envoyé une aide matérielle.

Ce dimanche, l’Est de l’Iran reste placé en alerte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK