Les îles du Pacifique appellent à "prendre au sérieux" le changement climatique

Compte tenu de leur faible altitude, les petites îles du Pacifique sont particulièrement exposées à l'élévation du niveau de la mer
Compte tenu de leur faible altitude, les petites îles du Pacifique sont particulièrement exposées à l'élévation du niveau de la mer - © STEVEN SAPHORE

Les dirigeants des îles du Pacifique ont appelé vendredi à "prendre au sérieux" les questions relatives au changement climatique à la veille d’une réunion sur le sujet coorganisée par l’ONU, le Royaume-Uni et la France.

Compte tenu de leur faible altitude, les petites îles du Pacifique sont particulièrement exposées à l’élévation du niveau de la mer et aux cyclones de plus en plus puissants.

Lors d’une réunion virtuelle du Forum des îles du Pacifique (FIP), le Premier ministre des Fiji, Frank Bainimarama a souligné que les progrès en la matière sont au point mort depuis la signature de l’accord de Paris.

"Nous, les nations du Pacifique, devons pour notre peuple et l’humanité tout entière, élever davantage la voix pour exiger des grands émetteurs (de CO2) qu’ils intensifient leurs actions et leurs engagements en matière climatique", a-t-il déclaré.

"Sans cela, nous perdrons nos maisons, notre mode de vie, notre bien-être et nos moyens de subsistance – il est plus que temps d’être sérieux", a martelé le Premier ministre. Et d'ajouter : "Nous avons tous signé l’accord de Paris, maintenant, faisons tout pour le mettre en oeuvre".

Cyclone Harold aux îles Fidji, en avril 2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK