Les hôtesses d'Air France témoigneront-elles contre DSK ?

Nafissatou Diallo et l'un de ses avocats, Kenneth Thompson
Nafissatou Diallo et l'un de ses avocats, Kenneth Thompson - © AFP PHOTO/Stan HONDA

Les avocats de Nafissatou Diallo ont ouvert un nouveau front dans leur combat contre l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn. Ils viennent en effet de lancer un appel aux hôtesses de la compagnie Air France pour qu’elles témoignent du comportement déplacé du Français.

Les avocats de la victime présumée de Dominique Strauss-Kahn auraient reçu une lettre anonyme postée du Canada leur idiquant qu’Air France possèderait quelques centaines de griefs émanant de clients et employés à propos de l’ancien patron du FMI. Cette lettre stipule aussi qu’Air France aurait décidé de n’employer que des hommes en première classe lorsque DSK voyageait.

Kenneth Thompson et Douglas Wigdor aurait également recueilli le récit d’un cadre d’Air France qui aurait rapporté un incident à l’aéroport de Los Angeles, dans lequel il aurait dû demander à DSK de bien se tenir.

Sur base de ces deux éléments, les avocats de la victime présumée ont donc lancé un appel à témoin. Ils ont également envoyé en France un enquêteur privé chargé de repérer le personnel susceptible d’avoir souffert des attitudes déplacées de Dominique Strauss-Kahn.

"Le comportement supposé de M. Strauss-Kahn envers les personnels féminins d'Air France est un exemple de plus de sa vision des femmes, réduites à un simple objet que l'on peut maltraiter à loisir. Ce schéma de pensée inexplicable qui lui permet d'abuser d'elles est une preuve de plus qui accrédite l'agression subie par Mme Diallo le 14 mai dans la suite 2806 au Sofitel", expliquent les avocats cités par Le Parisien.

Un ancien responsable du Syndicat national des personnels navigants a expliqué au journal français que DSK avait une réputation de client à problème. "Il était bien coutumier du fait". Une version non confirmée par l’actuel responsable.

Mais le jour-même où il a été arrêté dans aun avion qui s’apprêtait à décoller de JFK, DSK aurait complimenté une hôtesse sur ses fesses.

La prochaine audience consacrée à l’affaire DSK à New York aura lieu le 23 août, la précédente audience prévue ayant été reportée suite au témoignage choc de la victime présumée dans les médias américains.

L’audience qui a été reportée devait porter sur des questions importantes, et notamment permettre de fixer une date de début de procès. Elle pourrait également servir à annoncer l'abandon des sept chefs d'inculpation qui pèsent contre DSK, ce qu'essaient d'éviter les avocats de Nafissatou Diallo.

Dominique Strauss-Kahn a été libéré sur parole au cours de sa dernière comparution, le 1er juillet. Ce jour-là, les procureurs ont en effet indiqué que la femme de chambre avait livré au grand jury et aux procureurs un récit en partie erroné.

J.C.


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK