Les gays gagnent leur place dans les manuels scolaires californiens

La Californie est le premier Etat américain à légiférer en ce sens. La loi, défendue par le sénateur démocrate Mark Leno, avait été votée en avril dernier par le Congrès californien. Une loi similaire avait déjà été votée en 2006 mais le gouverneur de l'époque, Arnold Schwarzenegger, y avait opposé son veto.

"L'Histoire se doit d'être honnête. Ce texte amende les lois existantes qui interdisent la discrimination dans l'éducation, et fait en sorte que les contributions importantes d'Américains de tous horizons soient présents dans nos livres d'histoire", déclaré le gouverneur Brown dans un communiqué.

"C'est un important pas en avant pour notre Etat", ajoute-t-il.

Le texte fait non seulement une place dans les livres d'histoire aux luttes pour les droits des homosexuels, mais aussi des personnes handicapées. Il interdit en outre aux professeurs de discriminer ces groupes dans le cadre de leur enseignement.

Le sénateur Leno s'est félicité dans un communiqué de la promulgation de sa loi. "Aujourd'hui, nous écrivons une page de l'histoire de la Californie, en garantissant que nos livres scolaires n'excluront plus les contributions des gays américains", écrit le seul sénateur américain ouvertement homosexuel.

"Nier la juste place des gays dans l'histoire donne aux élèves une vision incomplète et erronée du monde qui les entoure", ajoute-t-il.

Le texte était soutenu par plusieurs associations de défense des droits des gays, parmi lesquelles Equality California, dont le directeur Roland Palencia a salué une "victoire monumentale pour le mouvement d'égalité des gays".


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK