Les Etats-Unis rétablissent les sanctions contre l'Iran, qui appelle le monde "à parler d'une seule voix"

Les Etats-Unis rétablissent les sanctions contre l'Iran, qui appelle le monde "à parler d'une seule voix"
2 images
Les Etats-Unis rétablissent les sanctions contre l'Iran, qui appelle le monde "à parler d'une seule voix" - © ATTA KENARE - AFP

L'Iran a appelé dimanche le monde à "parler d'une seule voix" contre les "actions irresponsables" américaines, après la déclaration unilatérale de Washington de rétablissement des sanctions des Nations unies contre Téhéran.

"Nous attendons de la communauté internationale et de tous les pays du monde qu'ils s'opposent à ces actions irresponsables du régime à la Maison Blanche et qu'ils parlent d'une seule voix", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Les Etats-Unis ont unilatéralement proclamé dans la nuit de samedi à dimanche que les sanctions des Nations unies contre l'Iran étaient de nouveau en vigueur, promettant de punir ceux qui les violent quand bien même ils sont les seuls au monde à estimer qu'elles sont en vigueur.

Monde imaginaire

"Le monde entier dit que rien ne s'est passé. Cela s'est simplement passé dans le monde imaginaire" du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, a relevé Khatibzadeh. "C'est beaucoup de bruit pour rien et je pense que ce sont les jours et les heures les plus amers des Etats-Unis".

Estimant que Washington était "isolé" et "du mauvais côté de l'histoire", il a indiqué que Téhéran adressait un message aux Etats-Unis : ils doivent "retourner au sein de la communauté internationale, (respecter) leurs engagements, arrêter de se rebeller et le monde les acceptera".

D'après Pompeo, les sanctions sont "à nouveau en vigueur" depuis samedi 20H00 (02H00 HB dimanche).

Il a utilisé pour cela une procédure controversée, surnommée "snapback", permettant de rétablir toutes les sanctions onusiennes. Elles ont été levées en vertu de l'accord international conclu en 2015 mais dont le président américain Donald Trump a retiré les Etats-Unis en 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK