Les Etats-Unis approuvent la vente de 29 torpilles légères à la Belgique

Un hélicoptère militaire multi-rôles Airbus NH90.
Un hélicoptère militaire multi-rôles Airbus NH90. - © JOHN MACDOUGALL - AFP

Le département d’Etat américain a approuvé la possible (et très probable) vente à la Belgique de 29 torpilles légères de type MK 54 LWT (pour "Lightweight Hybrid Torpedo") et des équipements associés pour un montant estimé à 33,3 millions de dollars, a annoncé l’Agence de coopération de sécurité et de défense (DSCA), dépendant du Pentagone et chargée des exportations de matériel militaire américain.

La DSCA a fourni les certifications requises et prévenu mercredi le Congrès américain de cette possible vente.

Le gouvernement belge a requis l’achat de ces 29 torpilles pour équiper à la fois ses hélicoptères NH90 (la version navale capable d’embarquer sur les frégates actuelles) et ses deux futures frégates "multimissions" (un programme mené en coopération avec les Pays-Bas qui en assurent la direction), a précisé la DSCA dans un communiqué.

Les nouvelles torpilles remplaceront les actuelles MK 46, en cours de retrait au sein de la Marine belge.

Selon l’agence, cette vente "contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des Etats-Unis en aidant à améliorer la sécurité d’un allié de l’Otan".

"La Belgique n’aura aucune difficulté à absorber ces équipements et à les utiliser au sein de ses forces armées. La vente proposée ne modifiera pas l’équilibre militaire de base dans la région", poursuit la DSCA.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK