Les Espagnols, à leur tour, apprennent qu'ils ont été espionnés par la NSA

Selon un document présenté comme émanant de l'ex-analyste de la NSA Edward Snowden et reproduit par le quotidien El Mundo, cette agence "a espionné 60,5 millions d'appels téléphoniques en Espagne" entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, dont "plus de 3,5 millions d'appels pour la journée du 11 décembre".

Selon le journal, la NSA "n'a pas enregistré le contenu des appels, mais le numéro de série des téléphones, le lieu où ils se trouvaient, le numéro de téléphone des cartes SIM utilisées et la durée de l'appel".

Les Etats-Unis interpellés

L'ambassadeur des Etats-Unis, James Costos, va être invité à donner des explications sur les écoutes présumées de responsables espagnols révélées vendredi dans la presse, qui faisaient suite à d'autres révélations sur des activités d'espionnage américain ayant visé 35 dirigeants de la planète.

Ce message a été adressé à l'ambassadeur américain, James Costos, convoqué lundi au ministère à Madrid.

Lors de l'entretien entre l'ambassadeur et le secrétaire d'Etat espagnol pour l'Union européenne, Iñigo Mendez de Vigo, ce dernier a "sommé les autorités des Etats-Unis de fournir toutes les informations nécessaires sur les supposées écoutes réalisées en Espagne", a indiqué le ministère espagnol.

L'ambassadeur a pour sa part écrit, dans un communiqué, que les Etats-Unis allaient "poursuivre les consultations avec leurs alliés, au travers des canaux diplomatiques habituels, pour répondre aux préoccupations qui se sont exprimées".

 

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK