Les Emirats construisent un oléoduc qui contourne le détroit d'Ormuz

Manoeuvres de l'armée iranienne dans le détroit d'Ormuz, le 28 décembre 2011
Manoeuvres de l'armée iranienne dans le détroit d'Ormuz, le 28 décembre 2011 - © Ali Mohammadi (archives AFP)

Un oléoduc construit par les Emirats arabes unis pour éviter d'emprunter le détroit d'Ormuz sera opérationnel d'ici juin, a annoncé lundi le ministre émirati de l'Energie Mohamed ben Dhaen al-Hamili.

L'oléoduc permettra de transporter le pétrole vers les ports des Emirats situés sur le Golfe d'Oman sur leur côte est, sans transiter par le détroit d'Ormuz que l'Iran a menacé de fermer en cas de nouvelles sanctions contre ses exportations pétrolières, liées au programme nucléaire controversé iranien.

"L'oléoduc est presque terminé, il sera opérationnel dans six mois, en mai ou en juin", a déclaré le ministre à la presse, en marge d'une conférence pétrolière à Abou Dhabi.

"Dans six mois, en juin ou en mai, il sera possible de commencer les exportations", a-t-il ajouté précisant que la capacité de l'oléoduc est de "1,5 million de barils par jour et peut atteindre 1,8 mbj".

La tension est montée d'un cran entre Téhéran et Washington à l'issue de manoeuvres militaires iraniennes avec les mises en garde émises par l'Iran contre la présence de la marine américaine dans le Golfe, suscitant des craintes sur l'éventuelle fermeture du détroit d'Ormuz, par lequel transite 35% du pétrole brut transporté par voie maritime dans le monde.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK