Les élections municipales s'annoncent compliquées pour Emmanuel Macron

Les élections municipales s'annoncent compliquées pour Emmanuel Macron
Les élections municipales s'annoncent compliquées pour Emmanuel Macron - © Tous droits réservés

Le premier tour des élections municipales a lieu ce dimanche en France, des élections dans un contexte très particulier. Les tensions sur la réforme des retraites ne sont toujours pas apaisées et surtout, ce premier tour se déroule en pleine crise du coronavirus. Jeudi dernier, Emmanuel Macron n'excluait toujours pas l'idée de les reporter. Mais, du côté des politiques comme des scientifiques, l'idée a été abandonnée.

Ce premier tour va du coup se dérouler avec bon nombre de précautions drastiques: éviter les files d'attente, laisser un mètre entre chaque votant à l'intérieur des bureaux et les assesseurs seront munis de masques et de gants. 

La France est un pays schizophrène

Question résultats, les candidats d'Emmanuel Macron sont loin d'être, selon les sondages, en position de force dans les grandes villes. Pour Christophe Barbier, éditorialiste politique, le bilan ne sera pas bon pour le président de la République. "Aucune ville ne sera prise par un candidat macronien, quelqu'un qui n'était pas maire et qui gagne une grande ville. Emmanuel Macron ne va gagner des villes qu'en soutenant des maires sortants de gauche et de droite qui ont reçu le label Macron. Mais ces maires ne seront pas des enfants de Macron."

Pour Christophe Barbier, les deux partis qui risquent de s'en sortir le mieux,  ce sont le PS et les Républicains. " On va avoir des municipales paradoxales. Le Rassemblement national de Marine Le Pen va gagner quelques villes mais il n'y aura pas de razzia. Il n'y aura pas de grandes victoires pour Macron. Mais le PS et les Républicains vont plutôt bien se débrouiller. Et pourtant, ces deux partis n'ont pas pour l'instant de solution pour gagner la présidentielle de 2022. On a donc une cohabitation entre le haut et le bas. Le haut, c'est Macron-Le Pen. Et le bas: les socialistes et les républicains. La France est un pays schizophrène."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK