Les dirigeants nord-coréen et sud-coréen s'engagent à mettre fin à la guerre qui les oppose

Au cours de la rencontre historique entre les présidents des deux Corées à la frontière qui divise les deux pays, Kim Jong-Un et Moon Jae-In ont affirmé leur engagement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Les deux dirigeants coréens se sont donné l'accolade après avoir signé une déclaration conjointe : ils vont se mettre en quête d'un "régime" de paix pour mettre fin à la guerre. Les homologues ont affirmé "qu'il n'y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne".

"La Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l'objectif commun d'obtenir, au moyen d'une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire", affirment-ils par ailleurs.

Parmi les déclarations des deux hommes, on note également qu'ils souhaitent organiser prochainement une nouvelle rencontre entre les familles divisées par la frontière.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a affirmé son désir de se rendre cette année à Pyongyang pour un second sommet. Quant à lui, Kim Jong-Un a promis de ne pas répéter "les erreurs du passé".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK