Les derniers soldats américains ont quitté l'Irak ce dimanche

Un soldat du dernier convoi de militaires américains quittant l'Irak
Un soldat du dernier convoi de militaires américains quittant l'Irak - © Mario Tama/Getty Images/AFP

Les derniers soldats américains ont quitté l'Irak dimanche à l'aube pour le Koweït, achevant ainsi le retrait total de ce pays qu'ils avaient envahi il y a près de neuf ans.

Le 20 mars 2003, les forces américaines avaient pénétré massivement en Irak pour renverser l'ancien dictateur Saddam Hussein, exécuté depuis. Il ne restera plus dans ce pays que 157 soldats américains chargés d'entraîner les forces irakiennes et un contingent de Marines pour protéger l'ambassade à Bagdad. 

Le dernier convoi composé de 110 véhicules transportant environ 500 soldats appartenant en grande majorité à la 3ème brigade de la 1ère division de cavalerie a traversé la frontière à 07H30 (04H30 GMT). 

L'armée américaine, qui a compté jusqu'à 170 000 hommes au plus fort de la lutte contre l'insurrection, a abandonné 505 bases en Irak. 

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK