Les Canariens manifestent contre la prospection pétrolière

Vue aérienne du volcan Teide aux Canaries
Vue aérienne du volcan Teide aux Canaries - © DESIREE MARTIN - BELGAIMAGE

Dimanche est une journée de mobilisation, aujourd'hui aux îles Canaries. Les Canariens s'opposent à des travaux de recherche de pétrole qui ont commencé depuis une semaine au large de l'archipel espagnol. Soutenus par le gouvernement local, il descendront dans les rues des principales villes, aujourd'hui.

Des kilomètres de plage et du beau temps toute l’année. C’est l’image que donnent les Canaries quand on pense aux vacances. L’année dernière, les 7 îles de l’Archiptel volcanique situé au sud-est marocain ont accueilli plus de 10,5 millions de touristes.

10% de la consommation nationale

Mais depuis quelques jours, l’entreprise Repsol a entrepris des prospections en mer à quelques kilomètres de ce petit paradis. L’entreprise espère y trouver du pétrole et même beaucoup de pétrole, puisque les gisements pourraient représenter 10% de la consommation nationale pendant 20 ans.

Une large proportion de la population s’oppose à ce modèle de développement dont elle craint un impact sur l’environnement. Les Canariens ont prévu de manifester avec l’appui du gouvernement régional et les principaux acteurs sociaux et culturels de l’archipel. Ce 23 novembre l’exécutif régional avait d’ailleurs convoqué un référendum sur ces prospections, mais il a été suspendu par la justice espagnole au motif que le gouvernement régional n’est pas compétent pour organiser une telle consultation. Les Canariens en appellent maintenant à l’Europe. Ils ont demandé à la Commission européenne d’enquêter sur les autorisations données à Repsol par le gouvernement espagnol. La demande a été jugée recevable par l’exécutif européen.

Guillaume Bontoux

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK