Les ambassades américaines visées par un attentat?

Une porte-parole du département d'Etat, Marie Harf, a précisé qu'il s'agissait d'une mesure "de précaution", mais a refusé de donner des détails sur une éventuelle menace particulière qui la justifierait ou de dire quelles ambassades étaient concernées. "Le département d'Etat a donné l'ordre à plusieurs ambassades et consulats de rester fermés ou de suspendre leurs activités le dimanche 4 août", a-t-elle déclaré à des journalistes.

Cette décision a été prise par "précaution pour nos employés et ceux qui pourraient visiter nos bâtiments", a-t-elle ajouté. Après cette date, l'administration américaine étudiera l'éventuelle réouverture des représentations diplomatiques qui auront été fermées, a poursuivi la porte-parole : "Il est possible qu'il y ait aussi plusieurs jours de fermeture".

On sait que les ambassades d’Abou Dhabi, de Bagdad et du Caire sont concernées.

Si la décision de Washington est justifiée "pour des raisons de sécurité", la chaîne CBS affirme que les motivations du département d’Etat américain sont bien plus précises. Les services de renseignement auraient eu connaissance d’une attaque qu’Al Qaïda aurait l’intention de lancer contre des représentations américaines. Seulement, ils ignorent où précisément. C’est pourquoi Washington aurait décidé de fermer ses ambassades et consulats dans plusieurs pays considérés "à risque" au Moyen-Orient, en Afrique du nord et en Asie du sud. Quatorze ambassades au total seraient concernées.

Rappelons que les Etats-Unis sont particulièrement attentifs aux mesures de sécurité dans leurs ambassades et consulats depuis l'attaque de leur consulat à Benghazi, en Libye, le 11 septembre 2012, qui avait coûté la vie à leur ambassadeur dans le pays et à trois autres Américains.


J. Jeffredo et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK