Les 311 migrants secourus par l'Open Arms attendus en Espagne

Après avoir passé Noël en mer, le navire humanitaire Open Arms arrive en Espagne, dans le port d'Algésiras vendredi matin. A son bord, 311 migrants subsahariens, dont des femmes enceintes et des enfants.

Tous ont été secourus en pleine mer après sept jours de voyage. C’est donc le soulagement après un périple agité, dans le froid. Mais les 311 migrants ont trouvé un peu de réconfort hier en voyant enfin les côtes andalouses à l’horizon.

Secourus au large de Tripoli, en Libye, vendredi dernier, les migrants auront dû rester plusieurs jours en Méditerranée, car l’Italie et Malte ont refusé d’accueillir le bateau de l’ONG espagnole.

50 jours pour analyser leurs dossiers

À leur arrivée, les migrants seront pris en charge par des équipes de la Croix-Rouge et ils seront ensuite envoyés dans des centres de rétention pour étrangers. Ils pourront demander l’asile en Espagne ou ailleurs en Europe après l’étude de leur dossier, qui prendra une cinquantaine de jours.

Ceux qui n’ont pas obtenu cet asile seront renvoyés dans leur pays. L’Espagne est devenue la première porte d’entrée des migrants en Europe.

Plus de 50 000 personnes sont ainsi rentrées illégalement dans le pays cette année. Dans la même période, 1300 personnes sont décédées en mer en tentant de gagner l’Italie ou Malte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK