Législatives: la liste d'investitures de La République en marche ne plaît pas au MoDem de Bayrou

Après le dévoilement d'une grande partie des investitures de La République en marche pour les législatives françaises de juin, François Bayrou, président du MoDem (Mouvement démocrate), a déclaré que cette liste n'avait pas l'assentiment de son parti. Il a instamment demandé au mouvement centriste d'appliquer l'accord conclu "dès le premier jour de notre entente", dont les termes n'ont pas été rendus publics.

En février dernier, Emmanuel Macron avait accepté l'alliance proposé par François Bayrou, qui ne s'était alors pas présenté à la présidentielle. "C'est la nécessité de rassemblement que j'ai présente à l'esprit", a déclaré l'ancien ministre de l'Education nationale, face à la menace de l'extrême-droite qui planait sur ces élections.

Première crispation pour les deux associés donc, dans des législatives où le parti d'Emmanuel Macron est attendu au tournant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK