Législatives en Allemagne: changement à la tête des Verts et des libéraux

Claudia Roth, présidente des Verts allemands depuis 2004, a annoncé lundi soir qu'elle quittait la co-présidence du parti. Elle ne sera donc pas candidate lors du congrès de cet automne.

Claudia Roth souhaite un renouvellement des cadres au sein de son parti. La co-présidente est décrite comme émotionnelle et appréciée dans ses propres rangs, mais elle est également considérée comme une personnalité très polarisante. Simone Peter, ministre de l'Environnement de Sarre, est citée parmi les favoris à sa succession.

Plus tôt dans la journée, Philipp Rösler avait également annoncé son départ de la présidence du FDP. Son parti n'a pas atteint le seuil électoral dimanche et n'aura donc aucun siège au Parlement. Son successeur est Christian Lindner, président régional du FDP en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Angela Merkel est sortie largement victorieuse au terme des élections de dimanche, son parti ayant remporté 41,5% des voix. Privée de son partenaire libéral qui essuie un échec, pour la première fois en 65 ans, de rassembler 5% des voix, la chancelière s'est dite ouverte aux discussions avec le SPD.

Malgré une victoire historique, le CDU est en effet contraint de s'allier à un parti de gauche, aux sociaux-démocrates du SPD ou aux Verts.

Belga avec RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK