Le Venezuela obtient un siège au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

Le Venezuela obtient un siège au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU
Le Venezuela obtient un siège au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU - © HO - AFP

Le Venezuela a obtenu jeudi, malgré les critiques de plusieurs ONG et de pays latino-américains, un siège au Conseil des droits de l'Homme pour la période 2020-2022, lors d'une élection organisée par l'Assemblée générale des Nations unies.

Caracas a remporté 105 voix lors de ce scrutin marqué par des applaudissements à l'annonce du résultat du Venezuela. Deux sièges étaient à pourvoir pour l'Amérique latine. Le Brésil a obtenu le deuxième siège avec 153 voix. Le Costa Rica, qui avait tenté de faire barrage au Venezuela, n'a eu que 96 voix.

"Nous célébrons aujourd'hui une nouvelle victoire de la diplomatie bolivarienne de paix", a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza. Peu avant, le procureur général Tarek William Saab avait salué une "réussite importante" alors qu'il annonçait dans le même temps la libération de 24 opposants. 

Le président Maduro se réjouit du siège permanent acquit par son pays au Conseil des droits de l'homme de l'ONU (espagnol)

Traduction de Nicolas Maduro: "Nous avons eu une grande victoire aujourd'hui aux Nations Unies à New York. Le Venezuela a été élu par le monde entier pour un siège permanent au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies. C'est une victoire de la diplomatie de la paix, la diplomatie bolivarienne. une victoire extraordinaire pour le Venezuela.  Face au complot, à la conspiration, à la campagne brutale du gouvernement des Etats-Unis, de Donald Trump."   -

"La campagne d'agression, de persécution contre les pays du monde, les gouvernements, à laquelle se sont ajoutés le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale, qui appelle les gouvernements, menace les gouvernements, menace les pays. Mais ils n'ont pas pu (garder le Venezuela à l'écart du Conseil des droits de l'homme de l'ONU), pas même avec des menaces, ou du chantage, pas même avec une campagne mondiale. Les Etats-Unis ne pouvaient pas (gagner) contre le Venezuela, ni l'impérialisme, ni le groupe de Lima. Nous avons eu une grande victoire de dignité, de vérité, de moralité et nous allons au Conseil des droits de l'homme."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK