Chine: le typhon Megi a englouti en partie un village faisant 27 disparus

Des dizaines de maisons d'un village ont été englouties dans un éboulement de terrain sur la côte orientale de la Chine. 27 personnes personnes sont portées disparues.

L'éboulement a eu lieu à l'aube (11h00 heure belge) dans le village de Sucun, dans la province du Zhejiang, a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle. Vingt-sept personnes étaient portées disparues, et 400 personnes tentaient de leur porter secours, selon un média local, le Zhejiang Zaixian.

Une vidéo diffusée par les médias locaux montrait d'énormes quantités d'eau et de rochers dévalant la montagne vers les habitations dans la vallée. Le typhon Megi y a touché terre mercredi après avoir durement frappé Taïwan.

La région a fermé les écoles et suspendu les réseaux ferroviaires

Avec des vents soufflant à près de 120 km/h accompagnés de pluies torrentielles, le typhon Megi a déjà fait un mort tôt mercredi matin. Un résident de la ville de Quanzhou (Est) a été emporté par un violent courant d'eau qui avait détruit sa maison en pleine nuit, selon des médias de la province orientale du Fujian.

La région a fermé les écoles et suspendu les réseaux ferroviaires pour se préparer à l'arrivée du typhon, d'après les médias d'Etat.

Megi avait précédemment fait quatre morts et occasionné de sévères dommages à Taïwan, laissant nombre de routes bloquées par des glissements de terrain et des maisons inondées. Des écoles et bureaux restaient fermés mercredi dans l'île pour le deuxième jour consécutif. Les autorités ont aussi fait état de plus de 500 blessés dans l'île.

Quelque 14800 personnes à Taïwan avaient été évacuées en raison de la tempête. Actuellement, environ 4300 personnes restent dans des hébergements provisoires. Au plus fort, Megi a entraîné des coupures de courant pour 3,8 millions de foyers, tandis que certaines régions recevaient plus d'un mètre de précipitation.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK