Le frère de Mohamed Merah inculpé pour "complicité d'assassinats"

D'après le parquet, il existe des indices graves sur la participation d'Abdelkader Merah comme complice. Par exemple, c'est lui qui a volé le scooter utilisé lors des tueries.

Le frère du tueur a 29 ans. Il se trouve depuis ce matin dans le bureau du juge anti-terroriste de Paris. Il en sort avec une mise en examen pour "complicité d'assassinat" et a été placé en détention.

Mohammed Merah a agi seul, mais la police s'interroge sur la manière dont il s'est procuré toutes ses armes.

La compagne du frère a été relâchée après une longue garde à vue. Elle explique avoir découvert avec le drame la vie secrète de d'Abdelkader, avec qui elle est mariée religieusement.

D'après la police, Mohammed Merah a filmé tous ses assassinats. Il était équipé d'une petite caméra sanglée sur le torse au moment des ses assassinats. Et il s'apprêtait à diffuser les vidéos sur internet, avec des revendications.

Lors des négociations avec les policiers d'élite, Mohammed Merah a expliqué qu'il ne voulait pas finir en kamikaze pendant ses tueries. Car son but était aussi de voir et de toucher ses victimes.

Le frère du tueur "condamne" ses actes

Abdelkader Merah, frère de l'auteur des tueries du sud-ouest de la France inculpé pour complicité d'assassinats dans cette enquête, "condamne fermement" ses actes dont il n'est "pas du tout fier", a affirmé dimanche son avocate.

"Il n'est pas du tout fier des actes de son frère comme ça a été dit un peu partout dans la presse", a déclaré Me Anne Sophie Laguens aux journalistes. "Il les condamne fermement. Pour le reste, il espère juste ne pas devenir le bouc émissaire des actes de son frère car c'est un peu ce qui est en train de se passer", a-t-elle ajouté.

Charline Van Hoenacker et AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK