Le tueur de Fort Hood avait une arme belge fabriquée à Herstal

Lors de son introduction il y a cinq ans sur le marché américain, des voix s'étaient déjà élevées pour interdire cette arme. Les syndicats des policiers et plusieurs politiciens voulaient interdire la vente du FN Five-seveN. Sur le site web de la FN Herstal, on pouvait lire que les projectiles tirés par ce pistolet sont capables de transpercer un gilet pare-balles à une distance de 200 mètres. La FN a entre-temps adapté son site internet.

Aux Etats-Unis, on l'a rapidement surnommée "cop killer gun" ou "pistolet tueur de policiers".

Le pistolet est l'arme préférée des cartels mexicains de la drogue. Selon des employés de magasins d'armes américains, les militaires qui ont un casier judiciaire vierge peuvent se procurer ce genre d'arme sans trop de problèmes.
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK