Le transfert des immigrés de Lampedusa suspendu pour mauvais temps

L'Excelsior et des immigrés à Lampedusa
L'Excelsior et des immigrés à Lampedusa - © MICHELE NACCARI (EPA)

Le transfert sur le continent italien de milliers d'immigrés tunisiens depuis l'île italienne de Lampedusa était suspendu vendredi matin en raison du mauvais temps mais pourrait reprendre dans la soirée si le vent se calme, a annoncé la capitainerie du port.

Plus de 2300 immigrés ont déjà été évacués de Lampedusa jeudi à bord de deux navires vers un centre d'accueil à Manduria, dans les Pouilles, une région du sud de l'Italie, avant la suspension des opérations pour cause de mer houleuse.

Le premier des deux navires, l'Excelsior, est arrivé vendredi matin dans le port militaire de Tarente avec environ 1700 immigrés à bord qui doivent être transportés à bord d'autocars au campement de Manduria. Le deuxième navire avec environ 600 personnes à bord doit arriver vers 12h00 GMT dans le même port.

A Lampedusa, trois navires, dont un militaire, le San Marco, et un civil d'une capacité de 2000 places, le Serena, attendent de pouvoir accoster, un vent de 20 noeuds empêchant leurs manoeuvres dans le petit port, selon la capitainerie. Sur place, il reste toujours près de 4000 immigrés.

Le gouvernement a préparé un plan pour l'hébergement de 10.000 immigrés, une mesure temporaire avant leur rapatriement vers la Tunisie.

Depuis le début de l'année, plus de 22.000 immigrés, essentiellement des Tunisiens à la recherche d'un travail, sont arrivés en Italie, principalement à Lampedusa.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK