Le suspect de l'attaque à Québec accusés pour deux meurtres et cinq tentatives de meurtres

Le suspect de l'attaque à Québec accusés pour deux meurtres et cinq tentatives de meurtres
Le suspect de l'attaque à Québec accusés pour deux meurtres et cinq tentatives de meurtres - © JORDAN PROUST - AFP

Le Québec accusait le choc dimanche après qu'un homme de 24 ans armé d'un sabre japonais et portant un déguisement médiéval a tué deux personnes et en a blessé cinq autres lors de la soirée d'Halloween dans le centre-historique de la ville de Québec, pour une raison encore inconnue. Lors d'une brève comparution devant un juge en visioconférence en fin d'après-midi, il s'est vu notifier des accusations pour deux meurtres et cinq tentatives de meurtres, a-t-on appris auprès de son avocat, Benoît Labrecque.

Le suspect, sans antécédents judiciaires, avait prémédité son attaque, selon la police. Armé d'un sabre "de type katana", il a semé la terreur et la mort dans les rues du Vieux Québec.

L'homme, qui souffre de troubles mentaux selon plusieurs médias, voulait "faire le plus de victimes possible" mais n'était a priori pas "associé à un groupe terroriste", a annoncé dimanche la police. "Hier soir on a été plongé dans une nuit d'horreur lorsqu'un homme de 24 ans, qui ne réside pas à Québec, s'est présenté chez nous avec l'intention de faire le plus de victimes possible", a expliqué le directeur de la police du Québec, Robert Pigeon. "Tout porte à croire qu'il aurait choisi ses victimes au hasard".

L'homme s'appelle Carl Girouard, selon plusieurs médias, et n'avait pas d'antécédents judiciaires. Une perquisition a été menée dimanche à son domicile de Ste-Thérèse près de Montréal, selon ces sources.

Deux Français, installés au Québec depuis quelques années, figurent au nombre des blessés. Le pronostic vital des cinq blessés n'est pas engagé mais certains ont subi des "lacérations importantes", a précisé le patron de la police.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK