Le supermarché à domicile cartonne aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, une application est en train de révolutionner la façon de faire des courses. Fini le supermarché : en un clic, grâce à l'application Picnic, on peut passer une commande livrée directement à domicile. La livraison est gratuite et la société garantit les prix les moins chers du marché. 

Alors que d'autres sont sur liste d'attente, Marieke Dubbelman a un accès illimité à cette application qui changé sa vie. Mère de quatre enfants, elle doit acheter en grande quantité pour nourrir toute la famille. Alors, elle préfère ne pas devoir se rendre au supermarché : "Je l'utilise aussi pour mes achats de base : produits d'entretien, bouteilles de lait. Toutes ces choses qu'on achète souvent, plutôt encombrantes, on perd beaucoup de temps pour les acheter. C'est vraiment bien que quelqu'un nous les apporte à la maison. Et c'est gratuit !"

Picnic dispose d'un centre de distribution dernier cri. C'est là que sont préparés les colis personnalisés. L'assortiment proposé, composé de nombreux produits locaux, se veut le moins cher des Pays-Bas. L'idée est aussi d'éviter le gaspillage : seule la quantité exacte de produits frais est commandée. Michiel Muller, le CEO et cofondateur de Picnic, , explique : "En fait ce qu'on a fait, c'est redonner vie à l'image du laitier. Les prix sont bas et la course est gratuite. C'est ça que les gens adorent !"

Les véhicules employés pour les livraisons sont électriques, et conduits par des étudiants, comme Susann Huber : "Ca me permet d'être dehors, de conduire un peu, m'occuper des clients. Ca me laisse aussi un peu de temps libre. C'est une excellente combinaison de plein de choses." Leurs déplacements peuvent être pistés par les clients. Une livraison ne dépasse pas les 20 minutes d'attente. 

Les Hollandais sont en passe de devenir les champions européens de l'achat de denrées alimentaires en ligne : 30 % de la population y est accroc. Jusqu'ici, seul un Belge sur dix semble réellement conquis.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK