Le SS qui a arrêté Anne Frank était devenu espion après la guerre

Après la guerre, l'officier SS Karl Josef Silberbauer était devenu agent de police à Vienne, sa ville natale. C'est dans des archives américaines qu'un chercheur, Peter-Ferdinand Koch, a découvert les preuves de l'engagement de Karl Josef Silberbauer dans les services secrets ouest-allemands Bundesnachrichtendienst (BND).
Il aurait recruté pour le BND des espions dans les rangs de ses anciens camarades nazi. Selon le chercheur, plusieurs centaines d'anciens SS se seraient ainsi reconvertis.

Anne Frank, symbole de la déportation et de l'extermination des Juifs
C'est Karl Josef Silberbauer qui sur base d'une dénonciation le 4 août 1944 a procédé à l'arrestation d'Anne Frank au numéro 263 du Prinsengracht à Amsterdam. Le jeune fille juive y vivait cachée dans un appartement secret dans l'annexe de l'entreprise de son père, avec sa famille et quatre amis. Elle avait consigné son expérience dans un journal intime, un livre devenu un classique de la littérature.
Toutes les personnes arrêtées ce jour-là ont été déportées dans les camps d'extermination d'Auschwitz et de Bergen Belsen. Anne Frank était morte du typhus début 1945 à Bergen Belsen.

"Effrayant"
"Après 1945, les nazis ont pu continuer à travailler partout en Allemagne de l'ouest", déplore le directeur de la Maison Anne-Frank à Berlin. "Le fait que l'actuel BND ne se penche pas sur son propre passé est éloquent et effrayant"


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK