Le Sommet européen consacré au Covid-19: les dirigeants demandent à la Commission de formuler des propositions de relance

Une photo montre un écran d'une vidéoconférence entre les membres du Conseil européen, vue à l'Elysée à Paris, le 26 mars 2020
Une photo montre un écran d'une vidéoconférence entre les membres du Conseil européen, vue à l'Elysée à Paris, le 26 mars 2020 - © IAN LANGSDON - AFP

Le sommet européen consacré à la relance économique après la crise du covid-19 s’est conclu sur un tout petit accord jeudi soir. Mais, ce n’est pas rien tant les 27 sont divisés sur une réponse commune afin de reconstruire l’économie européenne après la crise.

Commission doit présenter des propositions de relance

Les chefs d’Etat et de gouvernement jugent que la création d’un fonds de relance est nécessaire et urgent. Mais, les 27 vont quand même prendre le temps d’y réfléchir et ont demandé à la Commission de revenir dans quelques semaines avec des propositions.

Au bout de 4 heures de réunion par visioconférence, le président du Conseil, Charles Michel s’est voulu une nouvelle fois optimiste. La volonté politique pour avancer ensemble est là. Et, il a donné quelques détails sur le futur fonds de relance: " Ce fonds doit être d'une taille suffisante, ciblé sur les secteurs et les zones géographiques de l'Europe les plus touchés. " a-t-il ajouté. 

Pas de montant global, pas d'accord sur le financement 

Mais, vous n’en saurez rien de plus. Les 27 ne se sont pas accordés sur un montant global, ni sur son financement. Et puis ce fonds va-t-il octroyer des subsides, comme le demandent les pays du sud, ou des prêts à rembourser, comme l’exigent certains pays au nord ?

Ce sera à la Commission à faire des propositions dans les prochaines. Ursula von der Leyen, sa présidente va chercher un compromis." Il y aura certainement un bon équilibre entre les subventions et les prêts, c'est une question à négociation avec les États membres, afin de trouver le bon dosage. ", a-t-elle assuré. 

Face à la gravité de la crise économique et sociale, les 27 n’ont pas voulu étaler les divergences. Mais le plus dur reste à venir. 


Suivez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK