Le russe, bientôt une langue officielle de l'Union européenne ?

Les électeurs lettons sont appelés aux urnes samedi pour trancher la question, qui divise la société de ce petit pays balte.

Occupée par l'URSS de 1940 à 1991, la Lettonie compte aujourd'hui une large proportion de russophones. Un bon quart de la population est d'origine russe - et certains d'entre eux ne comprennent pas le letton.

La majorité de la population lettone comprend par contre le Russe, une situation héritée des politiques de peuplement et de russification menées sous l'URSS.

La question linguistique reste aujourd'hui un sujet très sensible en Lettonie, mais aussi dans les autres pays baltes. En cas de victoire du 'oui' au référendum, le russe deviendrait une langue officielle lettone, et il pourrait obtenir, par répercussion, ce statut à l'Union européenne.

Il faudrait que le pays en fasse la demande, et que celle-ci soit approuvée à l'unanimité par les autres pays membres de l'Union.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK